L’ouverture de l’exploration et de la production de gaz naturel au Mexique, libéralisme ou nationalisme - Archive ouverte HAL Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year :

L’ouverture de l’exploration et de la production de gaz naturel au Mexique, libéralisme ou nationalisme

(1) , (2) , (2)
1
2

Abstract

Le Mexique, qui jusqu'à une période récente refusait tout appel aux compagnies pétrolières internationales pour mener des activités d'exploration et de production sur son sol, est en train d'évoluer. Après une ouverture limitée réalisée par le président Zedillo (1994-2000), c'est à des changements beaucoup plus radicaux que souhaite procéder le président Vicente Fox, avec l'ouverture aux grands groupes des gisements de gaz naturel non-associé. Mais le parti du président reste minoritaire au Congrès et les nationalistes majoritaires refusent toute modification constitutionnelle qui permettrait l'octroi de titres miniers. Aussi, Vicente Fox envisage-t'il d'utiliser des contrats de service ad hoc, les «Contrats de Services Multiples» (CSM), qui s'appliqueraient dans un premier temps au développement des réserves prouvées de gaz non-associé, puis ensuite aux régions à risques géologiques plus grands, y compris aux zones pétrolières. Les grandes compagnies internationales ont répondu nombreuses aux appels d'offre sur les CSM car elles ne peuvent être absentes de l'ouverture d'un pays aussi doté en hydrocarbures, d'autant plus qu'elles considèrent que sur le plan juridique ces contrats respectent la Constitution et les lois mexicaines. Elles ont cependant exprimé leurs doléances concernant l'asymétrie des contrats en matière de partage des risques et des bénéfices, et ont signalé que cette asymétrie plaçait le Mexique dans une position défavorable par rapport à d'autres pays exportateurs comme le Venezuela ou l'Iran. Ces premiers CSM dans la Cuenca de Burgos entre PEMEX et les compagnies internationales ne constituent donc qu'une première phase de coopération. Mais une véritable ouverture de l'amont mexicain passe par d'indispensables réformes institutionnelles qui nécessitent une majorité au Congrès. Or, si la chambre des députés doit être renouvelée en 2003, le sénat ne le sera pas avant 2006.
Fichier principal
Vignette du fichier
ECO53.pdf (206.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02468311 , version 1 (24-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02468311 , version 1

Cite

Victor Rodriguez-Padilla, Toni Cavatorta, Jean-Pierre Favennec. L’ouverture de l’exploration et de la production de gaz naturel au Mexique, libéralisme ou nationalisme : Cahiers de l'Economie, Série Analyses et synthèses, n° 53. 2003. ⟨hal-02468311⟩
30 View
19 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More